22 mai 2018

L’Entente cordiale à l’épreuve de la Première Guerre mondiale

L’Entente cordiale durant la Grande Guerre

Par Marc Russeil président de l’IEC

1914 : une année qui sonne le glas de l’Humanité. L’Europe entraine le monde dans une guerre des plus horribles de l’Histoire. 2014-2018 voit donc une série de commémorations du centenaire de la Grande Guerre. L’Institut de l’Entente Cordiale vous propose d’aborder l’angle franco-britannique du conflit. Comment le Royaume-Uni et la France, dix ans après la signature des accords du 8 avril 1904 dits de l’Entente cordiale, vont vivre ensemble cette guerre d’un nouveau genre ? Des lettres échangées entre sir Edward Grey, chef du Foreign Office et l’ambassadeur Paul Cambon aux tranchées de la Somme, La France et la Grande-Bretagne seront unies dans l’adversité.


LIVRES

Nous vous conseillons quelques livres nouveaux ou anciens, afin de mieux comprendre comment la Grande-Bretagne et la France ont su s’unir dans l’adversité.

François Charles-Roux

Trois ambassades de France à la veille de la Guerre

Plon, 1928

Pierre Miquel

Les Oubliés de la Somme

Tallandier, 2008

Sous la direction

de Jacques Viot et Giles Radice

L’Entente cordiale dans le siècle

Odile Jacob, 2004

Le récit passionnant d’un témoin des événements. Le secret des ambassades de Londres, Berlin et Rome. Le travail des frères Cambon est décrit avec détail.
L’incontournable livre de Pierre Miquel sur une bataille des plus sanglantes de la Première Guerre mondiale, présente dans toute la mémoire britannique comme Verdun pour les Français. Pourquoi la Somme fut-elle oubliée par la France ? Toutes les réponses par l’Historien de la Grande Guerre.
Quatre chapitres sont consacrés à l’Entente cordiale pendant la Guerre dans ce livre chorale paru lors du centenaire de 2004. L’historien William Philpott nous offre notamment une remarquable peinture des relations entre Kitchener et Foch.

Laurent Villate

La République des diplomates

Science Infuse, 2002

Edward Grey, Vicomte de Fallodon

Mémoires

Payot,1927

Winston Churchill

La Crise mondiale

Payot, 1925-1930

Livre indispensable pour comprendre le travail des diplomates d’avant-guerre et durant toute la Première Guerre mondiale. En suivant Paul et Jules Cambon, l’auteur nous invite à entrer dans les arcanes de la diplomatie européenne.
Sir Edward Grey nous raconte ses mémoires et notamment lorsqu’il fut secrétaire au Foreign Office au début de la guerre sous le gouvernement d’Herbert Asquith. Indispensable pour expliquer comment la Grande-Bretagne est entrée dans le conflit, à travers le récit d’un homme fidèle à son engagement auprès des Français.
C’est encore plus un coup de coeur qu’un indispensable récit du conflit. Le plus grand homme politique du vingtième siècle revient en trois volumes sur le premier conflit mondial. Chef de l’Amirauté lors du désastre des Dardanelles dont il portera la responsabilité , en passant par sa participation sur le front dans le Royal Scots Fusiliers, Winston Churchill nous offre un récit vivant et précis de ces événements..

FILM

The Battle of the Somme (1916), film britannique réalisé par Geoffrey H. Malins et John B. McDowell en 1916, dès le début de la Bataille de la Somme. Il est considéré comme le premier long métrage documentaire sur la guerre de l’histoire et est à ce titre inscrit sur la liste de l’UNESCO des documents des collections d’archives et de bibliothèque à conserver et à diffuser (Wikipedia).


Croix d’honneur du mérite franco-britannique

http://museedelaresistanceenligne.org

Fondée en 1933 et placée sous la présidence d’honneur de sa majesté la Reine Mère Elisabeth d’Angleterre et d’Albert Lebrun puis de René Coty, présidents de la République française, enregistrée au Ministère des Anciens Combattants, membre de la Fédération nationale André Maginot, l’Association nationale franco-britannique a pour but de promouvoir, d’entretenir et de resserrer les liens d’amitié entre les deux nations, liens forgés par l’entente cordiale et sur les champs de batailles de 1914-1918, de 1939-1945, dans la clandestinité et dans la Résistance (…)